Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse sectorielle du 15/02/19

Actualité économique et industrielle
4E PÉRIODE DES CEE : LE GOUVERNEMENT LANCE UNE CONCERTATION À LA SUITE DE L’APPEL DES FOURNISSEURS D’ÉNERGIE ET DES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS
Dans sa réponse au courrier envoyé par 6 fédérations regroupant les obligés, dont l’UFE, et 4 associations de consommateurs, le ministre de la Transition écologique et solidaire ouvre la voie à un allongement d’un an de la 4e période du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE), conformément à la demande des fournisseurs d’énergie soutenus par les associations de consommateurs. Cependant, il estime que le niveau de l’obligation devra être augmenté par rapport à l’objectif initial, « au moins à 2 133 TWh ». Les signataires, François de Rugy et Emmanuelle Wargon, demandent à la DGEC de lancer une concertation sur le sujet.
AFP du 11/02/2019
Actualité économique et industrielle
LE GOUVERNEMENT N’APPLIQUERA PAS LA HAUSSE DES TRV AVANT LA FIN DE L’HIVER
« Le gouvernement, comme la loi l’y autorise, n’appliquera pas ces hausses tarifaires tant que la période de chauffe hivernale ne sera pas terminée, afin de protéger les foyers français, notamment les plus modestes » indique le communiqué du ministère de la Transition écologique et solidaire daté du 12 février dernier. La commission de régulation de l’énergie (CRE) a précisé qu’elle intégrerait dans ses prochaines propositions tarifaires « une composante additionnelle visant à rattraper le retard en masse occasionné par ce décalage temporel ».
La Tribune du 14/02/2019
Actualité économique et industrielle
L’ELYSÉE PROPOSE LA RECONDUCTION DE JEAN-BERNARD LÉVY À LA TÊTE D’EDF
« L’État proposera au conseil d’administration et à la prochaine assemblée générale ordinaire des actionnaires d’EDF qu’il soit reconduit d’abord comme administrateur d’EDF puis comme PDG » révèle un communiqué de l’Elysée le 14 février dernier. Jean-Bernard Lévy sera ensuite auditionné par l’Assemblée nationale et le Sénat.
AEF du 14/02/2019
Actualité économique et industrielle
LES « PROJETS DE TERRITOIRES » DU GOUVERNEMENT POUR ACCOMPAGNER LA RECONVERSION DES CENTRALES À CHARBON
Alors qu’ils devaient être inclus dans le dispositif des contrats de transition écologique (CTE), les quatre territoires concernés par la reconversion de centrales à charbon seront finalement regroupés sous l’étiquette de « projets de territoires ». Selon une information de Contexte, « le cabinet d’Emmanuelle Wargon a choisi de traiter tous les aspects, y compris sociaux et économiques, dans le cadre de projets plus larges, comme pour le territoire de Fessenheim ». Contrairement au dispositif de CTE, ces territoires devraient bénéficier d’un accompagnement financier, d’après Contexte.
Contexte du 12/02/2019
Actualité économique et industrielle
86 DÉPUTÉS PLAIDENT POUR UNE TAXE CARBONE « JUSTE »
Dans une tribune publiée dans le Figaro le 13 février dernier, 86 députés dont le désormais non-inscrit Matthieu Orphelin et la présidente de la commission développement durable Barbara Pompili (LREM), appellent à « construire tous ensemble une fiscalité qui soit à la fois écologique, juste et lisible » en prenant exemple sur les « expériences étrangères » en Colombie-Britannique au Canada ou en Californie aux Etats-Unis. A la suite de cet appel, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a déclaré que le chef de l’Etat était défavorable à la reprise de la hausse de la taxe carbone : « Le Président de la République a souligné que nous étions entrés dans ce moment [des gilets jaunes], le 17 novembre dernier, suite à une hausse de fiscalité, et que sans doute ce n’est pas par une hausse de fiscalité qu’on répondra à la colère qui s’est exprimée ».
Le Figaro 13/02/19 et AEF 14/02/19 du 14/02/2019
Actualité économique et industrielle
EMMANUEL MACRON MISE SUR LA VOITURE ÉLECTRIQUE
Invité aux 100 ans de l’association mondiale des constructeurs automobiles, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures visant dynamiser le marché de l’électromobilité. Parmi ces mesures, le déblocage de 700 millions d’euros pour la création d’un « airbus des batteries » et la mise en circulation de robotaxis dès 2021. D’autres dispositifs de soutien ont par ailleurs été confirmés : c’est le cas notamment du bonus à l’achat de véhicules électriques pour 2020, de la possibilité pour les collectivités locales d’octroyer aux véhicules électriques des avantages à l’usage (gratuité de stationnement ou réservation de voies de circulation aux voitures électriques (cf. loi LOM)) et de la détaxation de l’énergie fournie par les employeurs à leurs salariés roulant à l’électrique. En outre, le gouvernement souhaite abaisser à 3 mois le délai de réponse des copropriétés aux propriétaires qui souhaitent installer une borne dans leur parking. Enfin, l’Etat s’engage à porter à 50 % la part des véhicules électriques dans les commandes publiques.
Les Echos du 14/02/2019
Actualité économique et industrielle
LA CRÉATION DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE SUR « L’ACCEPTABILITÉ SOCIALE DES POLITIQUES DE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE » EST EN BONNE VOIE
Déposée par le député LR Julien Aubert, la proposition de création d’une commission d’enquête chargée d’examiner l’impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, la transparence des financements ainsi que l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique a reçu un avis favorable de la commission des affaires économiques. Elle doit encore être validée par la prochaine conférence des présidents de l’Assemblée nationale.
AEF du 13/02/2019
Actualité Européenne
LES GRD EUROPÉENS DEMANDENT LA RÉVISION DES RÈGLES DIRECTRICES SUR LES PROJETS D’INTÉRÊT COMMUN
Dans le cadre des trilogues sur le Mécanisme d’interconnexion en Europe pour le prochain cadre financier pluriannuel, les quatre associations européennes de GRD – Cedec, Edso, Eurelectric et Geode – ont publié, ce 12 janvier, une déclaration conjointe demandant la révision du règlement encadrant le processus de sélection des projets d’infrastructures dits d’intérêt commun. Depuis la mise en place du cadre actuel en 2013, seuls 4 projets de distribution ont été sectionnés sur plus de 170 et les associations considèrent que les lignes directrices actuelles ne reflètent pas la tendance de décentralisation du système énergétique. Les GRD demandent ainsi de faciliter la sélection de projets « de stockage d’énergie, de flexibilité de la demande, de micro-réseaux (éventuellement transfrontaliers), de mobilité électrique ». Les nouvelles règles devraient inclure les réseaux d’un voltage inférieur à 10 kV et supprimer la participation obligatoire de GRT à ces projets, tout en simplifiant les démarches administratives. Le prochain trilogue sur le MIE est prévu le 19 janvier.
EDSO du 12/02/2019 et Contexte du 13/02/2019 du 13/02/2019
Actualité Européenne
ACCORD FINAL SUR LES QUOTAS DE VÉHICULES PROPRES DANS LES APPELS D’OFFRE PUBLICS
Le Parlement européen et le Conseil de l’UE ont trouvé un accord, ce 11 février, sur la directive « Véhicules propres » qui vise à instaurer des quotas de véhicules propres dans les appels d’offre publics. Pour les véhicules légers, un véhicule propre doit émettre moins de 50g de CO2/km jusqu’en 2025, et devra être zéro-émission après cette date. Les poids lourds propres sont définis par les technologies de carburants alternatifs cités dans la directive AFI, moins les biocarburants produits à partir d’huile de palme. Des objectifs nationaux sont assignés à chaque pays. Pour les bus et camions, le taux maximal pour 2030 est de 66 % dont la moitié devra être zéro-émission. Pour les voitures, le taux maximal est de 38,5%.
Conseil de l’UE du 11/02/2019
Actualité Européenne
LE COMMISSAIRE CAÑETE AUDITIONNÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE POUR PRÉSENTER LA STRATÉGIE DE LONG TERME
Le Commissaire européen à l’Énergie, Miguel Arias Cañete, a été auditionné, ce 14 février, par les commissions du Développement durable et des Affaires européennes de l’Assemblée Nationale, pour présenter la stratégie climatique de long terme de l’UE. Il a insisté sur le calendrier serré : l’UE doit remettre sa stratégie climatique à l’UNFCC dans le cadre de l’Accord de Paris avant le 1er janvier 2020. Les États doivent donc décider s’ils veulent rehausser l’ambition climatique de l’UE idéalement au sommet européen de Sibiu ce 9 mai ou lors du sommet d’octobre en Finlande. À l’issue de l’audition, il a rencontré François de Rugy et Brune Poirson qui lui ont remis le plan national énergie et climat requis par le règlement Gouvernance de l’énergie.
Contexte du 15/02/2019
Actualité Européenne
NOUVEL ÉLAN POLITIQUE POUR L’ALLIANCE DE LA BATTERIE : LA FRANCE ANNONCE 700 MILLIARDS D’EUROS D’INVESTISSEMENT
Ce mercredi 13 février, lors des 100 ans de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA) à Paris, Emmanuel Macron a annoncé un investissement de 700 millions d’euros dans le cadre de l’Alliance européenne de la batterie et la création d’une entreprise de production en France. Cette initiative aura également le soutien d’un consortium franco-allemand. Le ministre de l’économie allemand avait déjà annoncé en décembre 1 milliard d’euros d’investissement dans la R&D et 1 milliard pour la construction d’une usine de batteries sur son territoire.
Enerpresse du 15/02/2019
Actualité Européenne
L’UE EN BONNE VOIE D’ATTEINDRE SONT OBJECTIF D’ENR EN 2020
Eurostat a publié, ce 12 février, l’état d’avancement du développement des énergies renouvelables en Europe pour 2017. Les ENR atteignent ainsi 17,5% du de la consommation finale d’énergie. 11 pays ont déjà atteint leur objectif national de 2020 depuis le 1er janvier 2018 : la Suède, la Finlande, le Danemark, l’Estonie, la Croatie, la Lituanie, l’Italie, la République Tchèque et la Hongrie. Aucun autre pays n’a rejoint ce groupe de tête depuis. La France (24%) et les Pays-Bas (14%) sont les deux pays les plus loin de leur cible. Malgré tout, l’objectif de 20% d’ENR à l’échelle de l’UE en 2020 devrait être atteint. En revanche, les émissions de GES sont reparties à la hausse en 2018.
Eurostat du 12/02 et Euractiv du 13/02 du 13/02/2019
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Énergie (ITRE) du Parlement européen, le 19 février, à Bruxelles :
- Vote sur le rapport sur le Centre de compétence européen en matière de cybersécurité industrielle, technologique et de recherche et sur le réseau des centres nationaux de coordination
- Vote sur l'accord provisoire résultant des négociations interinstitutionnelles sur la réutilisation des informations du secteur public
- Adoption des questions avec demande de réponse orale sur la stratégie à long terme
- Adoption de l'avis sur l'interruption des changements saisonniers dans le temps
- Présentation d'un acte délégué de la Commission européenne sur la directive sur les énergies renouvelables
- Rapport sur les trilogues Horizon Europe, Digital Europe, Mécanisme de l’interconnexion en Europe

Commission de l’Environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) du Parlement européen, les 20 et 21 février, à Bruxelles
- Vote sur le règlement taxonomie
- Adoption d’une résolution sur la stratégie de long terme de la Commission
- Vote sur le rapport pour avis sur le changement d’heure

Commission des Transports et du Tourisme (TRAN) du Parlement européen, le 20 février à Bruxelles
- Considération des amendements sur le changement d’heure

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, le 18 février à Bruxelles :
- Discussions sur la stratégie de long terme pour décarboner l’économie

Groupe de travail Énergie du Conseil de l’UE, le 12 février, à Bruxelles :
- Discussions sur la stratégie de long terme pour décarboner l’économie.

Groupe de travail sur les télécommunications et la société de l’information, le 19 février, à Bruxelles

Groupe de travail sur le transport terrestre, le 18 février, à Bruxelles

Groupe de travail horizontal sur les questions de cybersécurité, le 21 février, à Bruxelles

Trilogue du Parlement européen, du Conseil de l’UE et de la Commission européenne, le 4 février, à Bruxelles
- Mécanisme d’Interconnexion en Europe (19/02)
du 15/02/2019

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.